Encore des nuages, la Galice est fidèle à sa réputation. Un petite pluie intermittente va m'accompagner durant la journée. Je démarre à 6h45.

RAS sur cette journée sinon une très très longue ligne droite et surtout la perte de mon appareil photo contenant les photos prises depuis mon départ soit plus 1.700 photos. Je m'en aperçois au 3/4 du parcours. je décide de finir l'étape, de déposer mon sac à dos puis de repartir en chemin inverse pour tenter de le retrouver. Je remonte ainsi 10 kms. Je demande à des cyclistes et qq marcheurs croisés s'ils l'ont trouvé : réponse négative. Hélas, je ne le retrouverai pas ! Il faut que je revienne à l'albergue soit encore 10 kms de plus. C'est la vie, je me raisonne : il y a des choses plus graves dans la vie que la perte d'un appareil photo.  
 
L'albergue est très bien. Il reste 3 lits. Je retrouve avec plaisir WULF. Nous dînons ensemble avec Marie et Patrick d'un repas composé de saucisson et de pâtes à la tomate. J'ai passé une bonne nuit. 
 
07h25 :
 
 
 
 
 
 
 
 
07h50  CRUZ DE MADERA :
 
 
 
 
 
 
 
09h55 VILAR DE BARRIO 
 
 
 
 
 
 
 
10h10 : 
 
 
 
L'interminable ligne droite. A 10h40 j'ai encore mon appareil photo. je vais le perdre peu après ! 
 
 
 
 
 
11h30 : CIMA DE VILA 
 
 
 
 
 
 
 
Un beau rucher  
 
 
 
 
 
 
 
La colegiata du XIIè siècle 
 
 
 
 
L'albergue de la Xunta de Galicia
 
 
Nous retrouvons WULF avec qui nous partageons notre dîner.